Master Rennais


 

Master 2 Histoire du Droit et des Institutions

 

Enseignements 2017-2018

Semestre 3 : UE1 + UE2 ou UE3
85 CM / 127,5 HETD Présentiel étudiant
Semestre 4 : UE4 + UE5 + UE6
130 CM / 195 HETD Présentiel étudiant
UE1 - Séminaire de méthodologie
● Méthodologie de la recherche, 5h00
● Session de préparation au grand oral, 10h00
● Session d’exercice de la note de synthèse, 10h00

25h00
10 ECTS

UE4 - Langue, insertion et encadrement
● Langue, 30h00
● Responsabilité encadrée (tutorat en Licence, engagement associatif, collaboration lors de colloques, etc.)
● Module RSIP (Réussir Son Insertion Professionnelle), 10h00

30h00
4 ECTS
UE2 - Séminaires de recherche
● Histoire du droit coutumier, 20h00
● Procédure pénale et procès célèbres, 20h00
● Histoire de la justice et pensée politique, 20h00

60h00
20 ECTS
UE5 - Cours & étude de documents
● Histoire comparée du droit (dont le Séminaire French Law versus Common Law, 16h00, dispensé en langue anglaise), 30h00
● Histoire du droit privé, 30h00
● Histoire du droit public, 30h00

90h00
12 ECTS
UE3 - Séminaires de préparation aux concours administratifs et judiciaires
● Rôle social du procès, 15h00
● Etat, droit et justice en Europe, 15h00
● Histoire de la justice administrative, 15h00
● Histoire des forces de l’ordre et des moyens d’enquête, 15h00

60h00
20 ECTS
UE6 - Stage
1. Stage en entreprise, en association ou en administration d’une durée de 2 mois
ou
2. Stage en laboratoire de recherche d’une durée de 2 mois

14 ECTS

Total 215 CM / 322,5 HETD : Présentiel étudiant

 

Le mot du directeur du Master

Sylvain Soleil

 

Le Master accueille vingt étudiants sélectionnés sur dossier. Ils sont inscrits à Rennes 1, à Nantes ou Angers, puisque nous avons créé une plateforme dans le Grand Ouest. Le Master est coaccrédité entre les universités de Rennes 1 et de Nantes. L’université Angers s’y joint dans le cadre d’un partenariat. Cela permet de réunir, par visio-conférence, douze enseignants-chercheurs et vingt étudiants venant de villes et de formations diverses (M1 droit public, droit privé, carrières judiciaires, etc.).

L’excellence
Une partie de ces étudiants vient y éprouver le travail de recherche en histoire du droit, avec l’espoir de faire une thèse de doctorat. Durant leur M2, ces étudiants suivent des enseignements approfondis et préparent un mémoire d’une centaine de pages sous la direction d’un professeur. S’ils sont acceptés en thèse, leur agenda se partagera entre leurs recherches, durant trois à cinq ans, et l’animation de groupes de TDs. Ils soutiendront leur thèse devant un jury pour devenir docteurs en droit, avant de tenter les concours de l’Université. A ce titre, notre Master prépare à l’excellence. Depuis vingt ans, en effet, ce sont dix-huit Professeurs agrégés et Maîtres de Conférences qui ont été formés dans notre M2, ce qui le situe à la 3ème place, après Paris 2 et Aix-Marseille.

Préparer les concours
L’autre partie des étudiants prépare des concours à haute densité de culture juridique et historique. Ils suivent des formations à la note de synthèse, au grand oral et des enseignements de culture générale : par exemple, le rôle social du procès ou l’histoire des forces de l’ordre et des moyens d’enquête. Ils font un stage de deux mois en entreprise, en association ou en administration. C’est une vraie satisfaction lorsqu’ils nous annoncent avoir accédé au métier de leur rêve.

L’international
Ce Master 2 est ouvert sur l’international. Cette année, les étudiants bénéficieront des séminaires ou des conférences de collègues équatorien, belge, ivoirien, britannique et australien. Les étudiants vont assister au congrès international consacré à l’histoire des places marchandes en présence de collègues de cinq pays d’Europe. Enfin, la nouvelle association des étudiants se révèle très active, pour le plus grand bonheur de son directeur.